Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LETTRE D'UN COMMUNICANT AU PÈRE NOËL

La Veille de Noël, un communicant qui venait de boucler le projet de discours de vœux de son président aux équipes, ferma sa session, éteignit son écran et but une dernière gorgée de café tiède. Alors qu’il allait éteindre la lumière de son bureau, il prit à nouveau place sur son fauteuil, le manteau toujours sur le dos, saisit une feuille de papier et un crayon, et se mit à écrire en silence…

« Cher Père Noël,


C’est, pour une fois, sans avoir réfléchi à ma cible, au message, au média le plus adapté, ni au taux de transformation, que je m’adresse à toi.


Pour 2016, à moi et mes homologues du monde entier, merci de :

- Nous donner l’opportunité de définir une stratégie et bâtir un plan de communication sans hémorragie de moyens, car qui peut le moins, peut aussi le pire,

- Nous permettre d’accompagner et d’animer le management dans son rôle de coproducteur du sens et première courroie de circulation descendante, ascendante et transversale de l’information, et non comme simple chambre d’écho stérile,

- Nous confier les rênes de la culture de l’innovation et de la libération de l'intelligence collective, car seul on va plus vite, à plusieurs on « voit » plus loin,

- Insuffler chez tous nos dirigeants une vision stratégique des enjeux digitaux, permettant de sauter dans le train du 2.0 avant que le 3.0 ne passe à Trop Grande Vitesse avec, à son bord, nos clients, nos partenaires, nos équipes et aussi nos concurrents,

- Nous inspirer pour imaginer de nouvelles occasions originales de réunir les collaborateurs dans des temps d'échange conviviaux et participatifs, qui alimentent l'envie, l'optimisme et la fierté d'appartenance, préliminaires indispensables à l'engagement,

- Nous guider dans l'évaluation pertinente des effets de nos actions, sans toutefois tomber dans le fantasme systématique du tout puissant "R.O.I.",

- Nous aider enfin à cultiver la prise de conscience collective que nos métiers sont stratégiques et à forte valeur ajoutée, pour accompagner durablement l’entreprise et ses équipes dans le changement, car une fonction support peut tout supporter, y compris la reconnaissance.»


Alors, le communicant entendit une voix intérieure grave, ronde et bienveillante à la fois, lui répondre :

« Ho ! Ho ! Ho ! Toi, le communicant, tu es le premier à pouvoir agir et fédérer autour de ta vision et de tes convictions… Pour toi, je vais mettre dans ma hotte beaucoup d’enthousiasme, la confiance et l'écoute envers autrui, une touche d’audace, une pincée de prise de risque, une grande dose de force de conviction et une ouverture d’esprit avisée sur le monde qui t’entoure. Comme le disais mon sage ami Gandhi,sois le changement que tu veux voir dans le monde... ».


A ces mots, le communicant esquissa un sourire malicieux et compléta le bas de sa lettre :

« Merci vieil homme. Comme cette fin d’année est aussi la fête de la générosité et du partage, je vais à mon tour partager tous ces présents avec mes dirigeants : beaucoup d’enthousiasme, la confiance et l'écoute envers autrui, une touche d’audace, une pincée de prise de risque, une grande dose de force de conviction et une ouverture d’esprit avisée sur le monde qui les entoure. Et là, je suis sûr que nous réaliserons de grandes choses ensemble !

PS : comme dans la plupart des messages que je diffuse habituellement, je t’avertis que tu trouveras des cookies déposés au pied de mon sapin, mais je crois deviner que tu en accepteras l’utilisation, non ? Ho ! Ho ! Ho !».

Tag(s) : #communication, #com interne, #communication publique

Partager cet article

Repost 0